Page:Rougier - La Voix de la sagesse, 1909.djvu/59

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


LXXVII

Ne jugez pas ; ne parlez guère ; aimez et agissez.

LXXVIII

L’homme supérieur est celui qui d’abord met ses paroles en pratique et ensuite parle conformément à ses actions.

LXXIX

Exerce premièrement ton zèle sur toi-même. Tu pourras ensuite l’exercer sur ton prochain.

LXXX

Établis d’abord la paix en toi-même, et tu pourras ensuite la procurer à autrui. L’homme de paix est plus utile que l’homme savant.

L’homme passionné convertit en mal le bien lui-même et croit volontiers au mal. L’homme de paix et de bonté ramène tout au bien.

Ce sont ceux qui portent la paix en eux qui peuvent vivre en paix avec les autres. L’homme de paix ne soupçonne personne. Le passionné, incapable de contrôler son cœur, est assailli de mille soupçons ; il ne peut ni goûter le repos, ni le laisser goûter à autrui ; il dit ce qu’il devait taire, fait ce qu’il ne devait pas faire, oublie le devoir qui lui incombe ; il s’inquiète des obligations du prochain, et les siennes, il les néglige.

LXXXI

Le sage qui suit la Voie agit et ne s’agite point.