Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t11.djvu/451

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


HISTOIRE
DU
PRÉCÉDENT ÉCRIT.




JE ne parlerai point ici du sujet ni de l’objet ni de la forme de cet Écrit. C’est ce que j’ai fait dans l’avant-propos qui le précede. Mais je dirai quelle étoit sa destination, quelle a été sa destinée, & pourquoi cette copie se trouve ici.

Je m’étois occupé durant quatre ans de ces Dialogues malgré le serrement de cœur qui ne me quittoit point en y travaillant, & je touchois à la fin de cette douloureuse tâche, sans savoir sans imaginer comment en pouvoir faire usage & sans me résoudre sur ce que je tenterois du moins pour cela. Vingt ans d’expérience m’avoient appris quelle droiture & quelle fidélité je pouvois attendre de ceux qui m’entouroient sous le nom d’amis. Frappé sur-tout de l’insigne duplicité de ***., que j’avois estimé au point de lui confier mes confessions, & qui du plus sacré dépôt de l’amitié n’avoit fait qu’un instrument d’imposture & de trahison, que pouvois-je attendre des gens qu’on avoit mis autour de moi depuis ce tems-là, & dont toutes les manœu-

Mémoires. Tome II.
Kkk