Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t3.djvu/546

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


lesse. 189
Let. III. De Saint-Preux à milord Edouard. Douceur de recueillement dans une assemblée d’amis. Éducation des fils de M. et de Mme de Wolmar. Critique judicieuse de la manière dont on élève ordinairement les enfans. 233
Let. IV. De milord Edouard à Saint-Preux. Il lui demande l’explication des chagrins secrets de Mme de Wolmar, desquels Saint-Preux lui avoit parlé dans une lettre qui n’a pas été reçue. 275
Let. V. De Saint-Preux à milord Edouard. Incrédulité de M. de Wolmar, cause des chagrins secrets de Julie. 277
Let. VI. De Saint-Preux à milord Edouard. Arrivée de Mme d’Orbe avec sa fille chez M. de Wolmar. Transports et fêtes à l’occasion de celte réunion. 291
Let. VII. De Saint-Preux à milord Edouard. Ordre et gaielé qui régnent chez M. de Wolmar dans le temps des vendanges. Le baron d’Étange et Saint-Preux sincèrement réconciliés. 299
Let. VIII. De Saint-Preux à M. de Wolmar. Saint-Preux parti avec milord Edouard pour Rome. Il témoigne à M. de Wolmar la joie où il est d’avoir appris qu’il lui destine l’éducation de ses enfans. 312
Let. IX. De Saint-Preux à Mme d’Orbe. Il lui rend compte de la première journée de son voyage. Nouvelle foiblesse de son cœur. Songe funeste. Milord Edouard le ramène à Clarens pour le guérir de ses craintes chimériques. Sûr que Julie est en honne santé, Saint-Preux repart sans la voir. 315
Let. X. De Mme d’Orbe à Saint-Preux. Elle lui reproche de ne s’être pas montré aux deux cousines. Impression que fait sur Claire le rêve de Saint-Preux. 324
Let. XI. De M. de Wolmar à St-Preux. Il le plaisante sur son rêve, et lui fait quelques légers reproches sur le ressouvenir de ses anciennes amours. 327
Let. XII. De St-Preux à M. de Wolmar. Anciennes amours de milord Edouard. Motif de son voyage