Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/223

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


petit trait en travers, sur la queue d’une Blanche ou d’une Noire, pour marquer sa division en Croches, gagner de la place & prévenir la confusion. Ce Crochet désigne par conséquent quatre Croches au lieu d’une Blanche, ou deux au lieu d’une Noire, comme on voit Planche D. à l’exemple A. de la Fig. 10, où les trois portées accolées signifient exactement la même chose. La Ronde n’ayant point de queue, ne peut porter de Crochet ; mais on en peut cependant faire aussi huit Croches par abréviation, en la divisant en deux Blanches ou quatre Noires, auxquelles on ajoute des Crochets. Le Copiste doit soigneusement distinguer la figure du Crochet, qui n’est qu’une abréviation, de celle de la Croche, qui marque une valeur réelle.

CROME, s. f. Ce pluriel Italien signifie Croches. Quand ce mot se trouvé écrit sous des Notes noires, blanches ou rondes, il signifie la même chose que signifieroit le Crochet, & marque qu’il faut diviser chaque Note en Croches, selon sa valeur. (Voyez CROCHET.)

CROQUE-NOTE ou CROQUE-SOL, s. m. Non qu’on donne par dérision à ces Musiciens ineptes, qui, versés dans la combinaison des Notes, & en état de rendre à livré ouvert les Compositions les plus difficiles, exécutent au surplus sans sentiment, sans expression, sans goût. Un Croque-Sol rendant plutôt les Sons que les phrases, lit la Musique la plus énergique sans y rien comprendre, comme un Maître d’école pourroit lire un chef-d’œuvre d’éloquence, écrit avec les caracteres de sa langue, dans une langue qu’il n’tendroit pas.