Page:Rousseau - Du contrat social, 1772.djvu/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


taifon avant d’écouter fes penchant3. plusieurs avantages qu’il tient de la ent fes idées s’ étendent, fes fenu entière s’éleve à tel point que fi les

r~

le dégradoient Couvent au dettÕus de ~M~~ fans c~. rM~ h arracha pour jamais & qui, d’un

intelligent & un homme. S~

l’homme perd par le contrat focial,

;UimM tout ce qui le <

l’eut atteindre ce qû il gagne, c’eft

R~-&~

tout ce qu’il pofCede. pour ne pas

il faut bien düti-nguer la liberté naturelle qui n’a pour bon-es que les

~~ ?~

1 vile qui eit limitée par la volonté