Page:Routhier - En canot, petit voyage au lac St-Jean, 1881.djvu/4

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



À MON AMI


M. LE COMTE DE FOUCAULT

C’est à vous, mon cher compagnon de canot, que je dédie ce petit livre.

Les jours qu’il raconte ont été si beaux, si remplis de pures jouissances, que nous voulions tous en perpétuer le souvenir, et vous m’aviez chargé de ce soin au moment de notre séparation. Je n’avais