Page:Ségur - La Santé des enfants.djvu/52

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


contre le venin de la vipère. Vous pouvez recommencer une ou deux fois, si l’enflure ne cède pas à la première application.

Défaites la ligature aussitôt après que la piqûre aura été lavée et cautérisée avec l’alcali.


engelures.


Tout le monde sait reconnaître les engelures. La partie malade devient rouge, gonflée et cause des démangeaisons insupportables.

Le moyen préservatif est de se garantir du froid, mais comme ce n’est pas toujours possible, il faut s’occuper du moyen curatif. En voici un qui m’a toujours réussi pour mes enfants et petits-enfants.

Faites baigner le membre malade dans un bain d’eau de son qui ne doit être ni trop chaud ni trop froid ; il faut le prolonger pendant vingt minutes, une demi-heure même si on en a le temps et la patience.

Recommencez ces bains pendant trois jours, matin et soir ; l’engelure sera passée.

Il faut, pour que ce moyen si simple soit employé avec succès, ne pas laisser les engelures vieillir ni s’ouvrir ; on doit les prendre au début, de même que tous les maux qui atteignent l’enfance.

Un autre moyen, dont je n’ai pas encore fait usage, mais qui m’a été recommandé par un médecin, est de bassiner l’engelure trois ou quatre fois par jour avec une solution de quelques gouttes d’acide chlorhydrique dans un verre d’eau de fontaine.