Page:Ségur - La soeur de Gribouille, Hachette, 1886.djvu/29

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


roline d’examiner la blessure et de lui frotter la partie meurtrie avec de l’huile de mille-pertuis, après quoi, elle partit sans ajouter une parole et en jetant la porte avec violence.