Page:Ségur - Un bon petit diable.djvu/136

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


X
dernier exploit de charles.


charles.

Betty, laisse-moi faire mes adieux à Marianne et à Juliette avant d’entrer dans cette maison. Je n’y resterai pas longtemps ; dans peu de jours, j’espère être revenu chez Juliette.

betty.

Et moi, donc ! Tu me laisseras chez ce vieux Old Nick ?

charles.

Je t’avertis, précisément pour que tu ne t’engages pas pour longtemps.

betty.

Bien mieux ; j’entrerai à l’essai, à la journée.

charles.

Très bien et en sortant de là, nous irons chez Juliette.

betty.

Mais tu parles d’en sortir comme si tu en étais