Page:Ségur - Un bon petit diable.djvu/368

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


XXV
marianne se marie
tout le monde se marie


Le lendemain, Marianne reçut de bonne heure, pendant que Charles et Juliette étaient à la messe, la visite du juge accompagné de M. Turnip. La visite fut longue, la conversation animée. Ils se séparèrent gaiement ; mais, après le départ du juge et de M. Turnip, Marianne resta soucieuse et pensive. Quand Charles et Juliette rentrèrent, ils la trouvèrent le coude appuyé sur la table devant laquelle elle était assise, et la main soutenant son front brûlant. Ils lui dirent bonjour en l’embrassant.

« Charles, dit-elle avec embarras, j’ai à te parler sérieusement, ainsi qu’à toi, Juliette. Je viens de voir M. Turnip. »

Charles fit un mouvement d’impatience.

« Écoute-moi, je te le demande instamment.