Page:Sénancour - Rêverie sur la nature primitive de l’homme, tome 2.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


p. 7 (15), le trait d’union dans au-dessus ; p. 66 (193), l’s à d’autres ; — ; p. 70 (197), le t de peut ; p. 71 (198), une virgule après raison ; p. 81, n. (216, n.), une virgule après même.

La ponctuation n’a pas été révisée ; et bien des singularités apparaîtront, qui sont le fait de l’écrivain, ou de C. Simplement, et pour l’intelligence du texte : p. 29 (80), après manier deux points sont devenus un point ; — p. 110 (269), après république un point est devenu deux points ; p. 118 (279), après monde un point est devenu interrogatif.

Des fautes d’impression manifestes ont, pour la même raison, dû être corrigées. En voici la liste complète :

p. 4 (6), nous écrivons inaccessible à ses facultés, pour inaccessibles ; p. 10, n. (19, n.), qui est seul, pour qui est est seul ; — p. 26 (71), fermentés, pour fermentes ; p. 58 (173), fatiguant, pour fatigant ; p. 68 (195), nous nous sommes fait […] une mesure, pour faits ; p. 72 (199), étreindre, pour éteindre ; — p. 91 (245), puisque, pour puis que ; — p. 93 (246), eût péché, pour péché ; –– p. 98 (252), ou les passions, pour  ; — p. 120 (282), monde de la vie individuelle, pour mode ; — p. 135 (300), qui fût, pour fut ; — p. 189 (367), ses torts, pour ces.

D’autre part, ont été tout uniment effacées des fautes telles que :

elle seront, p. 29 (58) ; — il n’y à, p. 35 (105) ; — qu’elle conséquence, p. 50 (152) ; il fuyent, p. 51 (153) ; — vour, p. 76 (207) ; quclles, p. 96 (250) ; ont-elle, p. 113 (273) ; — adressée a, p. 129 (292) ; une homme, p. 135 (300) ; — lumiueuse, p. 158, n. (329, n.) ; terrein, p. 177 (354).

Enfin, nous avons cru devoir donner :

p. 54, n. (159, n.), Lanclos, au lieu de l’Enclos ; — p. 131 (294), 1808, au lieu de 1008 ; — p. 160 (332), rythme, au lieu de rhythme ; — p. 172, n. (348, n.), Ismaïl, au lieu de Ismaäl.

En dehors de ce que voilà, aucune addition n’a été faite qui ne fut signalée par les [ ] d’usage. C’est le cas pour un signe