Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/453

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

MANUSCRITES ET IMPRIMÉES. 367

lettre, il manque encore dans le

mscr. les mots « mais encore

devinez » (p. 85, 8e ligne), et

« vers la Viïdottière (même

page, 6" ligne en remontant).

Les six dernières lignes de la

lettre ont été ainsi abrégées

« et sommes revenus en pi-

toyable état. Adieu. » Au lieu

de « Où. donc? Au milieu

de quatre chemins » (p. 84,

70 ligne en remontant) le co-

piste a écrit « Où? Dans un

milieu de quatre chemins. »

435 Mscr, Grosbois,p. 7g3, moins > Perrin :f (1734) II, 443; f (1754) les sept premières lignes de la III, x8o.

lettre, jusqu’à « La cour est

partie ce matin exclusive-

ment. Ces deux derniers mots

manquent dans le mscr., ainsi

que « m’apprendre » la 1 Ie li-

gne de la p. 87, et que les mots 1

<c en un endroit du combat »

(p. 88, 1™ ligne). Au lieu de

« faire le provençal (p. 88,

4e ligne du 2e alinéa), on lit

dans le mscr. « faire le pro-

venças. »

436 Copie de Bussy A, I, a5o (voyez f 1697, I, l83. f Supplément la note 12 de la lettre ). de Bussy (voyez p. 34i, n° 4),

Copie de Bussy C, f° 141 v°. I, 194 seulement le passage

Copie de Luynes, p. 179 seu- qui se trouve dans la copie de

lement ce qui est relatif au ma- Luynes. r8i8, III, 420.

réchal d’Aïbret et au marquis

d’Ambres (p. gffi dernière ligne,

et toute la p. 95).

437 I1" partie mscr. Grosbois, p. 801 Perrin f (1734) II, 449 t t (1754

etp. 8o5, moins: i°lescin<jpre- IH, 187.

mières lignes de la lettre, finis-

sant à « parce qu’on le doit; »

2° les trois alinéa commençant

p. 100 à <c M. de la Garde

me dit l’autre jour, » et finis-

sant p. 103 à « M. de Barril-

lon soupa » exclusivement;

3° l’alinéa commençant par

« Je viens de regarder mes da-

tes » (p. 102). Au lieu du « je

crois que c’est se vanter d’être

Mais il y faut remplacer, p. g5, les lignes 3 et par celles-ci « Nous l’avons revue sur un mscr. non autographe qui appartient à M. le duc de Luynes, et sur le Supplément de Bussy. Dans l’un et dans l’autre, etc. » De même à la irft ligne de la note 14 de la lettre, lisez « Dans la copie de Luynes et dans le Supplément de Bussy, etc.