Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/469

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

MANUSCRITES ET IMPRIMÉES. 383

Au lieu de « Mme de Coulan-

ges (p. 106, 9’ ligne), et de

« Mme de Richelieu » (p. io8,

85 ligne) on Ht « Mr de Cou-

> langes, » et « Air de Richelieu, »

Enfin les mots d’aller (p. 109,

V ligne) et le mot Bon (même

page, 40 ligne en remontant)

ont été sautés dans le mser.

590 j Mscr. Grosbois, p. gai, jusqu’à Perrin: f (1734) IV, 40; f (17S4)

« Langlade est revenu de Fres- IV, 33?

nés » (p. il3, II* ligne) ex-

clusivement. Le copiste, au II

lieu de « pour les prier »

{p. rio, 8* ligne en remontant),

a écrit « pour le prier. »

5gt Ibitl., p. 925 les onze premières f Eouen [1726), II, 262. f La

lignes seulement de l’alinéa qui Haye (1726), II, l55. Per-

cômmence par « On tlisoit rin (ij34)IV, 48; f {17X4) IV,

l’autre jour » (p, 118), jus- 345.

qu’à « est une chose admi-

rable » (p. 119). Le copiste,

au lieu de « Monsieur de

Tnlle » (p. 119, 2* ligne), a

lu « M. hiller, » et 3 lignes

plus bas écrit dans la cou-

elave. »

592 ..t.™ Perrin (I734)iy, 53; f(lj54)

IV, 35o.

593 Perrin :f (1734) IV, Ï7;t (1754)

IV, 354.

694 Perrin, (1754) IV, 357.

5g5 Mscr. Grosbois, p. 65 et p. 61. Perrin :f (1734) IV, 6e; t (i;54)

Les mots » et par-dessus un IV, 36a.

or frisé, rebroché (p. t34, 4e

ligne), manquent; et à la fin

de la même page (4e ligne en

remontant), les ’mots a c*est

Langlée » ont été omis une

fois. Le mscr. n’a pas non

plus les mots « ma très-chere

et trop aimée mille fois pour

mon repos (p. i36, 90 ligne).

Le copiste, au lieu de « ce

que vous avez dit d’elle et de

la Garde, » a écrit « ce qne

vous avez dit, elle, et de la

Garde; » et au lieu de si si j

vous avez pris le parti que j

nous souhaitons, » il a écrit

I i

Un fragment de cette lettre se lit au mser. Grosboïs, p. 8t5; mais il

n’a pu être collationné qu’après l’impression de notre tome V nous avons re-

produit le texte du mscr. tome X, p. 549, n° 6-