Page:Sade - Histoire secrète d’Isabelle de Bavière, reine de France, Pauvert, 1968.djvu/45

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



INTRODUCTION


Charles V, en montant sur le trône, trouve la France dans l’épuisement et la désolation ; et presque sans sortir de son palais, ce monarque, justement surnommé Le Sage, remédie à tout par l’heureux choix de ses ministres et de ses généraux. La France pouvait-elle en effet ne pas triompher quand Duguesclin menait ses guerriers au combat ? Le seul éclat de ce grand nom met en fuite ces perpétuels ennemis de notre heureux pays, lesquels se croyant toujours faits pour vaincre ne savent pas même se garantir de la valeur d’un peuple, moins orgueilleux peut-être, avec tant de raisons de l’être pour le moins autant.

La France avait perdu sous le roi Jean tout ce que Philippe Auguste avait conquis sur les Anglais : Charles V s’en remet en possession par sa politique et ses armes. En travaillant à la gloire de l’état, Charles