Page:Sardou - La perle noire, les trois ciseaux et le rosier de Schubert, 1862.djvu/101

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

― Non, monsieur, je suis restée toute l’après-midi dans la grande pièce, à tricoter près du feu.

― Et tu n’as pas même bougé pour aller à la cuisine ?

― Non, monsieur.

― Avez-vous bonne vue, la femme ? reprit Tricamp.

― Monsieur ? fit Gudule, qui n’entendit pas la question.

― Je demande, répéta Tricamp, si vous avez de bons yeux ?

― Oh ! pour cela, oui, monsieur ; l’oreille pas : c’est un peu dur ; mais les yeux, c’est encore bon, comme la mémoire.

― Ah ! la mémoire est bonne ! ― Eh bien,