Page:Saune - De l’élevage du poulain.djvu/38

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 38 —

Si nous avons réussi à mettre en relief dans notre modeste travail les véritables principes qui doivent guider dans l’élève du cheval de nos contrées, nous avons quelque espoir de les faire adopter par les personnes qui se livrent à cette industrie. Nous aurons ainsi atteint deux buts : favoriser les intérêts de nos propriétaires, tout en concourant à doter la consommation générale et l’armée de meilleurs chevaux. De pareils résultats nous dédommageraient amplement de nos peines.

E. SAUNÉ.