Page:Segard - Le Mirage perpétuel, 1903.djvu/11

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ACHILLE SEGARD





Le Mirage


Perpétuel








PARIS
SOCIÉTÉ D’ÉDITIONS LITTÉRAIRES ET ARTISTIQUES
LIBRAIRIE PAUL OLLENDORFF
50, Rue de la Chaussée-d’Antin, 50

1903