Page:Shakespeare, apocryphes - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1866, tome 1.djvu/87

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



LA

TRÈS LAMENTABLE TRAGÉDIE ROMAINE DE

TITUS ANDRONICUS

Telle qu’elle a esté iouée souuentes fois par
les serviteurs des Très Honorables, le Comte de
Pembroke, le Comte de Darbie, le Comte de Sussex
et le lord Chambellan.



À LONDRES

Imprimé par I. R. pour Édouard White et
mis en vente à sa boutique, à la petite
porte du nord de Saint-Paul, à l’enseigne du Canon.


1600