Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1865, tome 1.djvu/289

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

l’heure comment le meurtrier obtient l’amour de la femme de Gonzague.

OPHÉLIA

Le roi se lève.

HAMLET

Quoi ! effrayé par un feu follet ?

LA REINE

Comment se trouve monseigneur ?

POLONIUS

Arrêtez la pièce !

LE ROI

Qu’on apporte de la lumière ! Sortons.

TOUS

Des lumières ! des lumières ! des lumières !

Tous sortent, excepté Hamlet et Horatio.


HAMLET

Oui, que le daim blessé fuie et pleure,
Le cerf épargné folâtre !
Car les uns doivent rire et les autres pleurer.
Ainsi va le monde.

Si jamais la fortune me traitait de Turc à More, ne me suffirait-il pas, mon cher, d’une scène comme celle-là, avec l’addition d’une forêt de plumes et de deux roses de Provins sur des souliers bigarrés, pour être reçu compagnon dans une meute de comédiens ?

HORATIO

Oui, à demi-part.

HAMLET

Oh ! à part entière (16).

Car tu le sais, ô Damon chéri,
Ce royaume démantelé était
À Jupiter lui-même ; et maintenant celui qui y règne,
Est un vrai, un vrai… Baïoque (17).