Page:Shakespeare - Œuvres complètes, traduction Hugo, Pagnerre, 1865, tome 1.djvu/68

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.

fantastique. Les spectres devenaient des hommes. Amleth devenait Hamlet.

À quel époque Shakespeare, devenu auteur dramatique, exécuta-t-il l’œuvre dont la chronique de Belleforest lui donnait le sujet ? Quand réalisa-t-il en drame le scénario qu’il venait de rêver ! Quand écrivit-il Hamlet ? Ici se pose un problème littéraire que je vais essayer de résoudre.

Malone, qui a fait une classification chronologique des pièces de Shakespeare, généralement adoptée, fixe la première représentation d’Hamlet à l’année 1600. En adoptant cette date qu’une allusion lui paraissait désigner, Malone ne tenait pas compte d’un fait important : c’est que la pièce d’Hamlet est mentionnée trois fois dans des documents antérieurs à l’année 1600 : — la première fois, en 1596, dans un conte de Thomas Lodge, intitulé Misère de l’Esprit, où l’auteur parle du fantôme « qui criait si misérablement sur le théâtre : Hamlet, venge-moi ! » — la seconde fois, en 1594, sur les registres du chef de troupe Henslowe, où il est pris note d’une somme de huit shillings reçue par lui comme sa part dans la recette d’une représentation d’Hamlet, donnée à Newington Butts ; — la troisième fois, en 1589, dans une Épître adressée aux Étudiants de l’Université par le satiriste Thomas Nash, où l’on trouve cette phrase : « Si vous savez bien presser Sénèque par une froide matinée, il vous fournira des Hamlet entiers, je veux dire des poignées de tirades tragiques. » Malone ne contestait pas l’authenticité de tous ces documents : il se bornait à affirmer que ce n’était pas de l’Hamlet de Shakespeare qu’il s’agissait, mais d’un Hamlet antérieur, écrit probablement par un certain Kid, et qu’on n’a jamais pu retrouver.

Les choses en seraient restées là, et, sur l’affirmation solennelle de Malone Shakespeare aurait passé indéfiniment