Page:Shelley - Frankenstein, ou le Prométhée moderne, trad. Saladin, tome 1.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


plaçait devant moi. Ah ! que quelque voix encourageante me réponde du succès ! mon courage et ma résolution sont inébranlables ; mais mes espérances sont incertaines, et mon esprit est souvent humilié. Je vais entreprendre un voyage long et difficile ; les dangers que je courrai demanderont tout mon courage : j’aurai besoin non-seulement de relever les esprits des autres, mais quelquefois de soutenir les miens lorsque les leurs se découragent et s’abattent.

» Cette saison est la plus favorable pour voyager en Russie. On vole sur la neige dans des traîneaux ; le mouvement en est doux, et, à mon avis, beaucoup plus agréable que celui d’une diligence