Page:Shelley - Frankenstein, ou le Prométhée moderne, trad. Saladin, tome 3.djvu/5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
FRANKENSTEIN,


OU


LE PROMÉTHÉE MODERNE.


CHAPITRE XVII.


Après mon retour à Genève, les jours et les semaines s’écoulèrent sans que je pusse trouver le courage de recommencer mon ouvrage. Si je ne remplissais pas ma promesse envers le démon, j’avais tout à craindre de sa vengeance ; cependant je ne pouvais surmonter l’horreur que m’inspirait l’affreux travail

T. III