Page:Sicard - Le Laurier Noir, 1917.djvu/40

La bibliothèque libre.
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.

     En apprenant l’œuvre de mort
     Il regardera la victoire
     Dont les mains sur la cendre noire
     Élèvent des colonnes d’or.