Page:Solleysel - Parfait mareschal - 5è éd., 1680 - tome 1.djvu/500

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

Chap.
ⅽⅼⅻ
.
demy picotin de féves dans un pot plein de vin de prunelles de buisson, ou de gros vin rouge au deffaut de l’autre, deux heures entieres ; puis on le liera dextrement, mediocrement chaud sur les testicules avec des bandes qui font le tour des flancs, & se lient sur la croupe, & vous verrez bien-tost de l’amendement : il faut toutes les vingt-quatre heures faire réchauffer le matelas dans le vin, & continuer. Ayant remis le boyau au Cheval, sans s’embarasser de remedes, le plus seur est de le chastrer, les bourses se retirent, & le boyau ne tombe plus dedans.

Le remede cy-dessus est bon pour resserrer toutes sortes d’enflures, & pour les resoudre avec ce matelas.

Les bains que nous décrirons pour le flux de ventre, seront tres-excellens aux enflures des bourses, faisant ensuite les fomentations.


CHAP.
ⅭⅬⅩⅢ.
Testicules meurtris, enflez, ou endurcis.


SOuvent les Chevaux se mettent dans les barres, & se debattent extraordinairement pour s’en débarrasser, le testicule se trouve foulé & meurtry, la fluxion y survient, la matiere s’y forme, & le testicule quelquefois se desséche & devient dur comme du bois, par la chaleur étrangere que la contusion a causé, & si avec cela l’inflammation y est, ce sera encore pire ; le siege du mal peut estre aussi aux ligamens, la fluxion s’arrestera sur eux, les suites en seront fâcheuses.

Le remede ordinaire qu’on pratique à ces sortes de maux, est de chastrer les Chevaux ; mais il faut avant cela oster la douleur & la fluxion, en suitte le remede peut estre bon, mais il est fâcheux à des Chevaux de manege ; outre qu’en certain temps de l’année il n’est pas sans peril, & mesme si la fluxion est au ligament d’où pend le testicule, quoy qu’on chastre le Cheval, on n’oste pas la cause ; car le ligament sera dur, plein d’inflammation, qu’il faut avoir ôtée avant d’entreprendre l’operation, à laquelle seulement il faut avoir recours lors qu’en vain on a tenté tous les remedes que je vay proposer.

Remede tres-excellent.

Prenez suc de choux verts chopine ou si vous voulez une livre, feüilles de ruë mondée de ses cottons une grande poignée, de-