Page:Soumet - Les Embellissemens de Paris, 1812.djvu/6

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


LES EMBELLISSEMENTS

DE PARIS




Gloire au peuple, héritier du luxe des Césars,
Qui, fier, et s’appuyant sur le sceptre des arts,
Ose ressusciter les chefs-d’œuvres antiques,
Des temples, des palais, dessine les portiques ;
À des marbres, tributs de la blanche Paros,
Se plaît à confier les traits de ces héros,
De ces rois des combats que réclame l’histoire ;
Décore ses remparts des dons de la Victoire ;
Dispute à ses rivaux, dans ses mâles élans,
Les palmes du courage et celle des talents ;
Et fameux dans la paix, ainsi que dans la guerre,
Par le glaive et les arts triomphe de la terre.