Page:Stendhal - D’un nouveau complot contre les industriels, 1825.djvu/1

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



D’UN

Nouveau Complot

CONTRE

LES INDUSTRIELS.

Par M. de Stendhal.



Se altamente vuoi
Utile farti, vanità combatti,
Fatale in oggi di virtù nimica
Silvio Pellico.





PARIS,
SAUTELET ET CIE, LIBRAIRES,
PLACE DE LA BOURSE.
IMPRIMERIE DE N. FOURNIER, RUE DE SEINE, No 14.


1825