Page:Stevens - Fables, 1857.djvu/114

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


LXI.

LA LAMPE ET LE PAPILLON.


Un papillon du soir séduit par la clarté
D’une lampe, y vola ; mais la flamme perfide
Fut cause de sa mort. Ainsi l’humanité,
Fut caCourant après la volupté,
Fut caÀ chaque instant se suicide.