Page:Tavan - Méthode pratique d'orchestration symphonique.djvu/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
— 38 —

INSTRUMENTS À PERCUSSION

ACCESSOIRES[1]

Timbales

La partie de Timbales s’écrit en clef de Fa
Etendue 42

\relative c, {
  \override Staff.TimeSignature #'stencil = ##f
  \cadenzaOn
  \clef bass
  \tiny f4
  \normalsize g a b_"Avec chrom." c d e f
  \tiny g_"Peu usité." a bes
  \bar "||"
}

On emploie généralement deux Timbales ; une grosse et l’autre plus petite. Chaque Timbale ne pouvant fournir qu’un son, on doit faire accorder les deux notes qui paraissent devoir être le plus souvent employées dans le courant d’un morceau, on choisit généralement la Tonique et la Dominante, mais on peut accorder tout autrement au gré du compositeur.

On est obligé quelquefois de changer le Ton d’une ou des deux Timbales dans le courant du même morceau, dans ce cas, il faut que le compositeur laisse à l’exécutant le temps d’opérer ce changement en lui marquant un repos de 6 à 10 mesures environ, suivant le mouvement.

On indique le changement, comme pour les Cors, au-dessous des bâtons de pauses, par les mots : Changez en La Mi ( ou toute autre note).

Quand on veut changer le Ton d’une seule Timbale ; on écrit : Changez le Ré en Mi (ou toute autre note).

Il faut indiquer en tête de la partie le Ton des Timbales, par ce titre : Timbales en (ici le nom des deux notes), ou bien on indique le Ton des deux Timbales au-dessus de la 1re mesure.

On peut faire entendre les deux Timbales en même temps, mais ce cas est rare.

Dans les très grands orchestres, il y a quelquefois jusqu’à trois et même quatre Timbales.

Englische Linie.svg
  1. Tous les Instruments à Percussion se désignent communément par Accessoires.