Page:Thieme - Guide bibliographique de la littérature française de 1800 à 1906, 1907.djvu/306

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
276
MERCIER, Mlle. MERCŒUR, MÉRIMÉE


1782. ’82, ’82, ’82, ’83, ’83, ’84, ’84 ’84, ’85. ’86. ’87, ’87, ’87. ’87. ’87, ’88, ’89. ’89. ’89. ’89. ’90. ’91. ’91. ’92. ’92. ’92. ’92. ’93. ’93. ’94. ’95. ’96. ’97. ’97. ’97. ’99. ’99. ’99. ’99. ’99. . ’01. ’02. ’02. ’05. ’06. ’06. ’08. La destruction de la Ligue, ou la réduction de Paris (dr), Amsterdam. L’habitant de Guadeloupe (dr), Neufchâtel. Les tombeaux de Vérone (dr), id. Zoé (dr), id. La mort de Louis XI (dr), id. Portraits des rois de France, 4 vol., id. Mon bonnet de nuit, 4 vol., id. Les hospices (p). Montesquieu à Marseille (dr), Lausanne. Portrait de Philippe II, roi d’Espagne (dr), Amsterdam. L’an 2440, suivie de l’Homme de fer (songe). Les entretiens du Palais-Ro3’al de Paris, Buisson. Mon bonnet du matin, 4 vol., Lausanne. Notions claires sur les gouvernements, vol., Poinçat. Les entretiens du Jardin des Tuileries de Paris, Buisson. Les trois importunés (r), 2 vol. Vatheck, conte arabe, Poinçat. La maison de molière. Charles II, roi d’Angleterre, en certain lieu (dr). De l’association des princes du corps germanique (trad.), de Millier. Alcibiade enfant, jeune homme, homme fait et vieillard, imité de l’allem. de Meissner. Songes et visions. Le nouveau doyen de Killerine (dr). J. J. Rousseau, consid. comme l’un des principaux auteurs de la Révol., 2 vol., Buisson. Adresse de l’agriculture, Perlet. Fictions morales, 3 vol. Au cercle social. Réflexions d’un patriote sur les assignats, etc., Jansen. Ci-devant Noble. Le vieillard et ses trois filles (dr). Fragments de polit., d’hist. et de morale, vol.. Buisson. Philidor et Prothumie, Mercier. Fénelon dans son diocèse. Timon d’Athènes (dr) (imit. de Shakespeare), Gérard. Opinion sur les sépultures privées. Le nouveau Paris, 6 vol., Fuchs. Hortense et d’Artamon (dr). Le libérateur (dr). De la comédie et du rire. De la conflagration de toutes les bibliothèques de l’univers. Du pied et de la main de l’homme. Les rêves de l’anti-papiste. De la nullité des mots « génie, grandeur », etc. Paris pendant la Révol. 1789-1798, 6 vol. Néologie, ou vocabulaire des mots nouveaux, 2 vol., Moussard. Hist. de France depuis Chlovis jusqu’à Louis XVI, 6 vol., Cérioux. Jeanne d’Arc de Schiller. Charité, Bo. L’Apollon Pythique, ou des arts matériellement imitatifs. De l’impossibilité du système astronomique de Copernique et Newton, D. Satires contre Racine et Boileau. . Correspondance dram. entre Mm. Mercier, Cubières-Palmezaux et Simon, Hugelet. ’11. Recueil de contes intéressants des meilleurs auteurs fr. ? Les six anges aux douze ailes bleues et blanches. ? De la sottise des commentateurs d’Aristote. Scipion à Carthage. Imogène, Jane Grey, Lucerval, Léontine ou la Nouvelle Médée, La Tendre Fille, Paméla mariée, Romainval ou le poète vertueux, L’alchimiste espagnol, Papirins ou les dames romaines. Une journée de Rosny. Marie Stuart, Othello, Jeanne d’Arc (avant 1789).

RÉFÉRENCES

1818. ’19. ’53. ’54. ’57. ’58. , ’03, Duesault. — Annales littér. IV, Len. Geoffroy, L. — Goura de litt. dram. III, Bl. Desnoisterres. — Tableau de Paria, cf. Notice prélim., Pg. et Lecou. Pontmartin. — Caus. littér., L. Monselet. — Oubliés et dédaignés, PM. Katisbonne, L. — Impressions littér., L. Formentin, Ch. — Essai sur les orig. du drame mod. en Fr., Ped. L. Albert. — Hist. do la litt. fr. au XIX ^ s., I, H. Séchan. — Souv. d’un homme de théâtre, L. Zollinger, G. — Mercier als Dramatiker und Dramaturg I, Ziirich. 83 p. (diss.) Guex, J. — Le théâtre et la société fr. de 1815-’48, Fi. 178 p. (dias.) Béclard, L. — Mercier : sa vie, son œuvre, son temps. I, Avant la Révol, Cp. 4 fr. Doumic. — Etudes sur la litt. fr., V, P.

PÉRIODIQUES.

1898. Lemaître. — Mercier, RB. IX, p. 97-102.

’98. — — Le théâtre de M. ; La Brouette du Vinaigrier. RCC. VI1, p. 468-479.

1902. Zollinger, O. — Merciers Beziehungen zur deut. Lit., ZSL. XXV, p. 87-122.


MERCŒUR (Mlle. Elisa)

1809, NANTES — 1835, PARIS.

1827. Poésies, Nantes, Mellinet-Malassis, ’29, Dly.

’33. La comtesse de Villequier (dans « Heures du soir », I.).

’34, Le double mois, id.

’43. Œuvres compl., 3 vol., Pommeret et Guenot.

RÉFÉRENCES

1835. Mellinet, C. — Elisa Mercœur, Ann. de la Soc. Acad. de Nantes.

’36. Montferrand, M. de — Fleurs sur une tombe.


MÉRIMÉE (Prosper)

1803, PARIS — 1870, CANNES.

1821. Rapport fait à la Soc. d’encouragement pour l’industrie nat., Len.

’25. Théâtre de Clara Gazul, Sautelet.

’27. La Guzla, ou choix de poésies illyriques etc., Levrault.

’28. La Jacquerie, scènes féodales, Brissot-Thivars.