Page:Thresor de la langue francoyse - 1606 - 1 - Nicot.djvu/17

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
AD AD 13

Action criminelle, Intentio criminosa.

Action reservée, Recours reservé, Actio receptitia.

Actions qui se doivent intenter dedans certain brief temps, Actiones fugientes.

Action en matiere d’injures, Iniuriarum actio.

L’action de dol vient empoigner et comme bailler toutes les especes de dol, pour l’amendement desquelles il n’y a nulle autre action, Actio de dolo, euerriculum omnium malitiarum.

Avoir action, Actionem habere.

Avoir action contre aucun, et le faire convenir, Actionem inferre cum aliquo, Actionem intendere.

Intenter action en cas d’injure à l’encontre de quelqu’un, Agere iniuriarum cum aliquo.

Intenter une action de bonne foy, Ex fide bona agere.

Il faut venir par action, & non par execution, Petere, non pignerari.

Actourné, m. acut. Est le procureur d’une partie litigante, Procurator ad litem, Mot usité en Normandie, qui peut avoir esté formé de ces deux mots Latins, Actor natus.

Actournée, f. penac. Est la procuration passée à un actourné, comme il se void aux ordonnances de l’Eschiquier tenu à Rouen le terme de Pasques 1462.

Actuel, Præsentaneus.

Actuellement et presentement, In præsentia.

AD.


Adage, Adagium, adagij, Adagio, adagionis, Prouerbium.

Adayer, Picard, Irritare, Lacessere.

Adde, f. penac. Autrement Abde, que l’Italien au païs duquel ceste riviere a son cours, dit Adda, et le Latin Addua, ou Abdua, c’est un fleuve principal sourdant des Alpes des Grisons, d’un mont jadis de mesme nom, mais à present Mobray (duquel le Rhin yst decoulant au costé opposite) et courant par la vallée de la Voltoline, où il accueille le flux de la Ronte, fleuve notable, si tost qu’il s’est precipité au bas desdittes Alpes, il se lance d’un cours si furieux à travers le lac de Como (anciennement appelé Larius) qu’il fauce iceluy lac sans faire perte ny du teint de son flot ny de son nom. Au partir duquel lac il se va lancer dans la riviere du Pau à l’endroit de Chasteauneuf.

Addition, Ascriptio Additio, Adiectio, Accessio : Appendix, Auctarium, Corrolarium, Supplementum, Additamentum.

Addonner, S’addonner à faire quelque chose, Conferre animum ad aliquid faciendum, Dare se, Applicare se, Conferre se, Dedere se, etc.

Le lieu s’addonne ainsi, Sic loci natura se commodat.

S’addonner à quelqu’un, Conuertere se in aliquem.

S’addonner à suyvre aucun et le hanter, et aucunement s’assubjectir à luy, Dare se alicui, Addicere se alicui.

S’addonner à une famille et s’y rendre, Adoptare se alicui familiae.

S’addonner à la volonté du peuple, In vulgus tribuere.

S’addonner du tout à aimer aucun, Conferre se totum ad amicitiam alicuius.

S’addonner à l’amitié d’aucun à perpetuité, Deuouere se amicitiae alicuius.

S’addonner à faire amitiez nouvelles, Amicitiis nouis indulgere.

S’addonner à jouër, Dare se ad ludendum.

S’addonner à escrire, Dare se alicui generi literarum.

S’addonner à quelque estude, Applicare se ad aliquod studium, Animum adiungere ad aliquod studium.

S’addonner à l’estude de droict, Ad iuris studium deuenire.

S’addonner en partie à l’estude de Philosophie, Impertire studium suum philosophiae.

S’addonner à tout mal faire, Applicare animum ad deteriorem partem.

S’addonner à toutes voluptez, Persequi cuiusque modi voluptates.

S’addonner au gouvernement et maniement de la rep. Conferre se ad remp. Ad remp. se accommodare, Accedere se ad remp.

S’addonner du tout à la musique, Consumere ingenium in musicis.

S’addonner aux lettres, Conferre se ad studia.

S’addonner du tout à l’estude, Literis et in literas se abdere.

S’addonner du tout à l’estude, abandonnant ses autres affaires, Asserere se studiis.

S’addonner et estre prest aux façons et coutumes d’autruy, à faire ce que les autres veulent, Dedere se aliis.

Il ne s’addonnoit point plus à une chose, qu’à l’autre, Horum ille nihil egregie praeter caetera studebat.

Ne s’addonner point à la plaiderie, Carere forensi luce.

Ne s’addonner point au commun bruit, Populo vacare.

Selon que les choses s’addonnent, ou viennent à poinct, Vt res dant sese.

Quand plusieurs gens de tous costez s’addonnent à une science, Ad aliqua studia confluere.

Je prins et addonnay mon chemin vers Brunduse, etc. Iter Brundusium versus contuli, etc.

Addonné, m. acut. Pronus, Il a esté addonné et enclin à tout mal, Pro-


nus ad quoduis scelus, Liu. l. 23. applicatus, animum ad aliquod studium adiungens. Terent. Andr. applique à quelque exercice.

Addonné à l’amour, Deditus amori animus.

Qui n’est point addonné à folles amours, Auersus a venereis amoribus.

Addonné aux estudes, Deuotus et donatus studiis.

Il est plus addonné à l’equité, qu’à la rigueur, AEquo magis quam iuri est appositus.

Selon ce qu’un chacun estoit fort addonné à quelque chose pour l’aage, Vt cuiusque studium ex aetate flagrabat.

Qui se sont addonnez à la vie & à la mort au service d’aucun, Deuoti.

Addouber, Concinnare, Addouber ou adouber és anciens Romans, signifie autant que soy armer de toutes pieces, et mettre en estat de combattre.

Addoubeur de mauvaises causes, Concinnator causarum.

l’Addoucir, acut. Est composé de ceste preposition ad, et doucir qu’on doit neantmoins escrire et prononcer Adoucir, c’est faire et rendre doux ce qui est amer, aigre ou revesche, Indulcare, et par translation, desfaroucher, comme l’hyver s’adoucit, Mitescit hyems, Liu. lib. 23. et appaiser l’ire et courroux d’aucun, comme, Je l’adouciray bien, Iram vt demittat efficiam, Complacare, Dimitigare vel Demitigare, Emollire, Edulcare, Lenire, Mitificare, Mitigare, Mulcere, Placare, Tranquillare, Temperare, Calicem mulsi propinare.

Addoucir et appaiser, Permulcere.

Addoucir le courroux d’aucun, Contundere iras alicuius.

Addoucir un effort, Mollire impetum.

S’addoucir, Desaeuire, Dulcescere.

Ils s’addoulcissent, Ponunt ferocia corda.

Addoucir l’airain pour le rendre traitable, AEs temperare.

Qui a la vertu d’addoucir, Mitigatorius.

Addoucissement, Lenimentum, Mitigatio, Mulcedo, Temperamentum.

Addresser, voyez Adresser.

Adenerer, et apprecier à argent, Adaerare.

Adenet, diminutif d’Adam, petit Adam, Adamulus.

Adents, sont mortaises et entailleures à enchasser un bois dans l’autre : le mot ainsi dit, pource que le bois enchassé est comme mordant et endentant dans la mortaise et entaillé.

Adenter, est enchasser une piece en autre, si que l’enchassée adente et morde dans l’autre. On dit aussi adenter une eschelle à un mur quand l’eschelle a deux crochets et agraphes larges de fer, et addossée au mur, agraffe le haut dudit mur, pour monter plus à ferme.

Adés, Mox, Iam, l’Italien dit Adesso.

Adeser, pour Attoucher, Guy de Waruich, Attingere Vox est familiaris, Picard.

Homme Adestre, ou Adextre, Aptus, Habilis.

Se adestrer, ou adextrer aux armes, Ad militiam se formare.

Homme bien adextre à picquer chevaux, Homo ad equitandum factus.

Adevancer aucun Anteuertere, Praeuertere, Praecurrere.

Adherer, Haerere, Adhaerere.

Adiancer, semble qu’on doive escrire Agencer, pour Adgencer, c’est à dire, faire gent, Aptare, Decorare, Componere, Concinnare.

Adiancer et ordonner, Serere, a Sero, serui. Struere.

Adiancer et accoustrer ses cheveux, Capillum commodare, Crines digerere, aut reponere.

Adiancé, Commodus, Aptus.

Mal adiancé et façonné, Inconcinnus, Adiect.

Prez ordonnez et adiancez pour produire foin, Prata submissa.

Adiancement, Concinnitas.

Adiante, nom d’herbe, Adiantum, vel Capillus Veneri

Adiection, Adiectio, Additio.

Adioindre, Addere, Adiicere, Adiungere, Subtexere.

Il a esté dit qu’il se pourra adioindre, Subscribendi ei facta potestas, B. ex Cic.

S’adioindre à quelqu’un, Ad aliquem se applicare.

Adioindre à soy une ville pour demener marchandise, et hanter ensemble, Asciscere sibi oppidum commercio et societate.

Adioindre au nombre, Adscribere ad numerum.

S’adioindre au proces, Accedere ad causam.

Afin d’adioindre ce peuple aux Romains pour faire la guerre, Ad illigandam Romano bello gentem hanc.

Adioint, Adiunctus, Adiectus.

Un adioint, Cohaerarius, Ascriptus, Allectus, Optio, Subscriptor, B.

Adioint à la cause du costé du poursuivant, Ascriptor.

Un adioint en information, ou enqueste, Custos, Subinquisitor, Subscriptor.

Un adioint au faict de quelque enqueste, Optio.

Prendre adioint, Socium aut comitem prouinciae inquirendi adoptare, Subscriptorem sibi cooptare.

L’adioint qui est corrompu par argent, Venalis ascriptor.

Jour mis et adioint à l’epistre, Appositus in epistola dies.

Qui adioint, Adiunctor.


R 2