Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol10.djvu/102

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


des qualités supérieures, des meilleures qui soient en l’homme : l’amour, la poésie, la tendresse, le doute philosophique, analyique. Il doit être borné, fermement convaincu que ce qu’il fait est très important (autrement il n’aura pas de patience), et c’est seulement alors qu’il sera un valeureux capitaine. Que Dieu préserve cet homme d’aimer quelqu’un, de le plaindre, de penser à ce qui est juste ou injuste. Ce n’est pas malin que depuis longtemps on ait inventé pour eux la théorie du génie, parce qu’ils sont le pouvoir. Le mérite du succès d’une action militaire ne dépend pas d’eux, mais de cet homme qui crie dans le rang : « Nous sommes perdus (ou hourra) ! » Il n’y a que dans le rang qu’on peut servir avec la certitude d’être utile ! »

Ainsi pensait le prince André en écoutant la discussion, et il s’anima seulement quand Pfull l’appela et que déjà tous se séparaient.

Le lendemain, à la revue, l’empereur demanda au prince André où il désirait servir, et le prince André se perdit à jamais devant le monde de la Cour en ne demandant pas de rester près de l’empereur, mais de servir dans l’armée.