Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol10.djvu/356

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



XIX

Le 24, la bataille avait lieu à la redoute de Schévardine ; le 25, aucun coup n’était échangé ; le 26, la bataille de Borodino était livrée.

Pourquoi et comment était donnée et acceptée la bataille près de Schévardine et de Borodino ? Pourquoi était livrée la bataille de Borodino ? Elle n’avait de sens ni pour les Français ni pour les Russes. Le résultat immédiat était et devait être : pour les Russes, ce fait que nous nous rapprochions des portes de Moscou (ce que nous craignions le plus au monde), et, pour les Français, la perte de toute leur armée de plus en plus certaine et imminente (ce qu’ils craignaient eux aussi plus que tout au monde).

Ce résultat était évident même alors, et, cependant, Napoléon proposa cette bataille et Koutouzov l’accepta.