Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol10.djvu/475

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


cette œuvre, pour la première fois, lui parut inutile et terrible.

Un des généraux s’approcha de Napoléon et se permit de lui proposer d’engager dans l’action la vieille garde. Ney et Berthier qui étaient là se regardèrent et sourirent avec mépris à la proposition insensée de ce général.

Napoléon baissa la tête et se tut longtemps.

À huit cents lieues de France, je ne ferai pas démolir ma garde, dit-il enfin, et, faisant volte-face, il repartit à Schévardine.