Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol11.djvu/258

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


tique, puis quelques maraudeurs. Mais le plus suspect de tous c’était Pierre. Quand ils eurent atteint la grande maison, au rempart de Zouboro, où était établie la prison militaire, on mit Pierre à part sous une garde très sévère.