Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol13.djvu/227

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.




LE PROGRÈS


ET LA


DÉFINITION DE L’INSTRUCTION




RÉPONSE à M. Markov. (Messager russe, 1862, no 5.)


Les points principaux du désaccord entre M. Markov et nous au sujet de l’instruction sont formulés de la façon suivante :

« 1o Nous reconnaissons à une génération le droit de s’immiscer dans l’éducation de l’autre ;

2o Nous reconnaissons aux classes supérieures le droit de se mêler de l’instruction du peuple ;

3o Nous ne sommes pas d’accord sur la définition de l’instruction donnée dans Iasnaïa-Poliana ;

4o Nous pensons que les écoles ne peuvent ni ne doivent s’écarter des conditions historiques ;

5o Nous pensons que les écoles contemporaines répondent beaucoup plus aux besoins actuels que les écoles du moyen âge ;