Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol13.djvu/394

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.



ÉCRITURE, GRAMMAIRE, CALLIGRAPHIE

Voici comment nous procédons pour l’écriture : Les élèves apprennent en même temps à connaître et à écrire les lettres, à composer et à écrire les mots, à comprendre ce qu’ils ont lu et à l’écrire. Ils s’installent devant le tableau, marquant des divisions à la craie, l’un d’eux dicte ce qui lui vient en tête et les autres écrivent. Quand ils sont nombreux ils se partagent en plusieurs groupes. Chacun dicte à tour de rôle et tous relisent ce qu’ils ont écrit. Certains écrivent avec les caractères d’imprimerie, et d’abord corrigent les fautes des syllabes, des mots et ensuite les fautes de grammaire. Cette classe s’est formée d’elle-même. Chaque élève qui apprend à former les lettres est bientôt pris de la passion d’écrire, et, les premiers temps, les portes, les murs de l’école et des isbas des élèves étaient couverts de caractères et de mots. Un plaisir encore plus grand pour lui c’est d’écrire une