Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol16.djvu/300

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


discours de son client, vous désirez que je vous expose les voies par lesquelles est possible la réalisation de votre intention ?

Et, sur un mouvement de tête affirmatif d’Alexis Alexandrovitch, il continua en regardant à la dérobée le visage légèrement empourpré de son visiteur :

— Le divorce, selon nos lois, — commença-t-il, en soulignant d’une légère nuance de désapprobation les mots : nos lois, — est possible, comme vous le savez, dans les cas suivants… Faites attendre, — fit-il à un secrétaire qui montrait sa tête dans la porte : puis se levant il alla lui dire quelques mots et revint s’asseoir. — Dans les cas suivants, reprit-il : défauts physiques des époux ; absence pendant cinq ans — au fur et à mesure de cette énumération il pliait ses doigts courts et velus, — enfin adultère (il prononça ce mot avec un plaisir évident). Il convient encore de distinguer (il continuait de plier ses gros doigts, bien qu’aucune confusion ne fût possible) si les défauts physiques sont du côté du mari ou de la femme et par lequel de ceux-ci a été commis l’adultère.

Comme les doigts étaient tous employés, il les rouvrit et continua :

— Voici pour le côté théorique, mais je suppose que si vous m’avez fait l’honneur de vous adresser à moi, c’est pour connaître l’application de ces principes. C’est pourquoi, me basant sur les précé-