Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol19.djvu/361

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


doit être le père des autres : comme il est gros !

Ivan est encore en vie. On accourt en foule dans son royaume.

Ses frères sont venus chez lui ; il les nourrit. À quiconque vient chez lui et dit : — « Nourris-nous ! » Il répond : — « Soit, vivez, rien ne nous manque. »

Mais il existe dans ce royaume une loi, une seule : Qui a des callosités aux mains se mette à table ; qui n’en a pas, mange les rogatons.