Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol20.djvu/20

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


comme science, doit exposer les dogmes du christianisme dans un ordre systématique, avec toute la plénitude, toute la clarté, toute la solidité possible, et cela seulement dans l’esprit de l’Église orthodoxe. »


§ 2. IDÉE DES DOGMES CHRÉTIENS, COMME OBJET DE LA THÉOLOGIE DOGMATIQUE ORTHODOXE

« Sous le nom de dogmes chrétiens, on comprend ces vérités révélées que l’Église enseigne aux hommes, comme étant les principes certains et invariables de la foi qui nous sauve… »


Il est dit ensuite que par « vérités révélées », on entend les vérités qui se trouvent dans la Tradition et dans les Écritures. La Tradition et l’Écriture sont reconnues comme vérités parce que l’Église les reconnaît pour telles ; et l’Église est reconnue vraie, parce qu’elle reconnaît la Tradition et l’Écriture.



§ 3. ORIGINE ET DÉVELOPPEMENT DES DOGMES DANS L’ÉGLISE : SOURCES ET MODÈLES DE LA THÉOLOGIE DOGMATIQUE ORTHODOXE.

« De l’idée que nous avons offerte des dogmes chrétiens, ressort naturellement la divinité de leur origine à tous. Ainsi personne n’a le droit d’en augmenter ou d’en diminuer le nombre, ni de les changer ou de les

    Macaire, parue en 1859, chez l’éditeur Joël Cherbuliez, à Paris et Genève (N. d. T.)