Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol21.djvu/419

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


ton œil est sain, tout ton corps sera éclairé. sont pas obscurcis tout ton corps sera éclairé.
23. (Luc, xi, 35). Mais si ton œil est mauvais, tout ton corps sera ténébreux. Si donc la lumière qui est en toi n’est que ténèbres, combien seront grandes ces ténèbres ? Et si tes yeux sont obscurcis tout ton corps sera noir. Si donc la lumière est ténèbres, quelles seront alors les ténèbres ?
24. (Luc, xvi, 13). Nul ne peut servir deux maîtres ; car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre : vous ne pouvez servir Dieu et Mammon. Personne ne peut travailler chez deux maîtres, parce qu’il considérera 4) l’un comme rien et respectera l’autre. À l’un il plaira 5), et il oubliera 6) l’autre. On ne peut pas travailler 7) pour Dieu et pour Mammon.
Luc, xii, 15. Puis il leur dit : Gardez-vous avec soin de l’avarice ; car quoique les biens abondent à quelqu’un, il n’a pas la vie par ses biens. Faites attention, gardez-vous de tout lucre 8), car la vie de l’homme n’est pas en cela qu’il ait le superflu 9).
Matthieu, xvi, 26. Car que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? Ou que donnerait l’homme en échange de son âme ? Quelle utilité est pour l’homme, si même il gagne tout le monde et s’il perd son âme. Avec la richesse on ne peut racheter l’âme 10).
Matthieu, vi, 25. (Luc, xii, 22, 23.) C’est pourquoi je vous dis : Ne soyez point en souci pour votre vie, de ce que vous mangerez ou de ce que vous boirez ; ni pour votre corps de quoi vous serez vêtus. L’âme n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement. C’est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez point de ce que vous mangerez et boirez, et ne vous souciez pas de ce dont vous vêtirez votre corps. Est-ce que la vie 11) n’est pas plus importante que la nourriture, et le corps n’est-il pas plus important que le vêtement ?
26. (Luc, xii, 24). Regardez les oiseaux de l’air ; car ils ne sèment ni ne moissonnent ni n’amassent rien Regardez les oiseaux du ciel : ils ne sèment pas, ne moissonnent pas, n’amassent point dans les greniers,