Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol24.djvu/222

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


et revint en Galilée, en pleine force de l’esprit, et comment désormais, n’évitant pas les hommes, même les plus dépravés, il passa sa vie au milieu des péagers, des pharisiens et des pécheurs, leur enseignant la vérité [1].

D’après la doctrine de l’Église, Christ Homme Dieu nous enseigne comment il faut vivre. Toute sa vie Christ est mêlé aux péagers, aux pécheresses, et, à Jérusalem, aux pharisiens. Les commandements principaux de Christ sont l’amour du prochain et la propagation de la doctrine. L’un et l’autre exigent une communion constante avec le monde. Et, tout à coup, on déclare que, selon la doctrine de Christ, il faut fuir le monde. Ainsi, pour imiter Christ, il faut faire tout le contraire de ce qu’il a enseigné et de ce qu’il a fait.

  1. Luc, iv, 1-2. Christ est conduit dans le désert pour y être tenté par le mensonge. Matth., iv, 3-4. Le mensonge suggère à Christ qu’il n’est pas fils de Dieu s’il ne peut faire du pain avec des pierres. Christ dit : Je puis vivre sans pain, je suis vivant par le souffle de Dieu. Alors le mensonge dit : Si tu es existant par le souffle de Dieu, jette-toi d’une hauteur, tu détruiras la chair, mais l’esprit que t’a soufflé Dieu ne périra point. — Christ dit : Ma vie de la chair est la volonté de Dieu. Détruire la chair c’est agir contre la volonté de Dieu, — tenter Dieu. Matth., iv, 8-11. Alors le mensonge dit : Si c’est ainsi, alors mets-toi au service de la chair, comme tout le monde, et la chair te donnera satisfaction. Christ répond : Je suis impuissant sur la chair : ma vie est en esprit ; mais je ne puis détruire la chair parce que l’esprit est renfermé dans mon corps par la volonté de Dieu, et vivant ainsi, dans la chair, je ne peux servir que Dieu mon Père. Et Christ quitte le désert pour rentrer dans le monde.