Page:Tolstoï - Œuvres complètes, vol3.djvu/374

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


éclatait dans toute son ampleur, et le son de son admirable ténor de poitrine, plein de sentiment et de force se dispersait loin, dans l’air transparent du soir.