Page:Tolstoï - Correspondance inédite.djvu/11

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


CORRESPONDANCE

INÉDITE


LETTRES À LA COMTESSE A.-A. TOLSTOÏ


La comtesse A.-A. Tolstoï, morte en 1905, était la plus ancienne des dames d’honneur de l’impératrice douairière de Russie. Elle était née en 1817, et avait, été admise à la cour, comme demoiselle d’honneur, en 1816. Elle resta ainsi dans l’intimité de la famille impériale pendant quatre générations. Son salon du Palais d’hiver, où elle habitait, fut toujours, fréquenté par l’élite du monde littéraire russe, à commencer par Pouchkine et Joukovsky, puis par Tourgueniev, Gontcharov, Dostoievski, et son neveu préféré, le comte L.-N. Tolstoï.

Sa correspondance avec le comte Tolstoï embrasse une période d’environ quarante ans.