Page:Tolstoï - Correspondance inédite.djvu/21

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


LETTRES À FET


Le grand poète russe Fet (de son vrai nom Afanassi Afanassiévitch Chinchine, né en 1820, mort en 1892) fut l’ami le plus intime de L. N. Tolstoï. Leur correspondance qui embrasse une longue période (1858-1881) est d’un caractère tout à fait intime ; mais par instants l’abandon de l’intimité laisse deviner le futur penseur et apôtre russe, en même temps qu’elle nous initie aux procédés de travail de l’auteur de Guerre et Paix et d’Anna Karénine.

Les lettres de Tolstoï à Fet paraissent en français pour la première fois. — N. T.


12 mai 1858.

Mon cher petit oncle ! Je vous écris deux mots seulement pour vous dire que je vous