Page:Tolstoï - Correspondance inédite.djvu/317

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


EXTRAIT D’UNE LETTRE À UN AMI


... La difficulté que vous avez rencontrée pour répondre au jeune homme qui voudrait suivre les demandes de sa conscience et qui, en même temps, sent l’impossibilité de quitter et d’attrister sa mère, je la connais, et il m’est arrivé quelquefois de répondre à ce sujet.

La doctrine du Christ n’est pas une doctrine qui impose certains actes. La doctrine du Christ n’impose rien à ceux qui la veulent suivre. Elle consiste, comme signifie le mot même « Évangile » (Annonciation du bien), en la connaissance du vrai bien de l’homme. Une fois que l’homme s’est pénétré de la conscience de son vrai bien, du bien de sa vie éternelle, de cette vie qui ne se borne pas à ce