Page:Tolstoï - La Puissance des tenebres.djvu/167

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


' A(?TE IV 159 SCENE V MITRIT(11t, s?ttl. MITRITCH (entrant par la porte coci?re, et renmssaut aa foln ?parpill?). 0 Seigneur I Mikola-le.-Mis?ricordieux L. (}ae do vodka ils ont bu I Et puis, cornroe ca sent partout c.z pue jusque dans la cour. Mais non ! moi, je ne veux pas! -- Vois-tu cornroe ils ont g?tt? du loin Pour manger, ils ne mangent pas, ils ne font qu'ef.. fleurer du musean, ct toute une botte de loin est gaspilh?e sans qu'on s'en apetog)ire...--Mais quelle (sieur ! On dirait qu'elle est sous mon nez... Au diablo (Ii lmille.) I1 est !'heure de se coucher. Mais je n'ai pas envie de rentfor dans l'isba: ?a me chatouille le nez. Mau- dite odeur I [On entm?d imrtlr ?!e? voit?re?.) Ils sont parris. 0 Seigneur, Mikola-le-Mis?ricor- dieux I.. Eu voil/i qui se trompent los uns los au- tres ! Des b?tises, tout cola.