Page:Touchatout - Le Trombinoscope, Volume 2, 1872.djvu/210

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


homme de vingt-trois à vingt-cinq ans, excessivement robuste, et taillé pour vivre aussi vieux que la Gazette de France. » Sur ce rapport, la compagnie lui appliqua le tarif de vingt-cinq ans, qui est très-minime. — Après avoir parcouru l’Allemagne, où, dans toutes les tables d’hôte, on lui passait toujours les plats en dernier, parce qu’il paraissait le plus jeune, il revint à Paris et y passa en revue une partie de son répertoire. — M. Laferrière a fait jouer, à l’Odéon, en collaboration avec M. Pierron, une comédie : Livre III, chapitre Ier.

Au physique, M. Laferrière est un homme de moyenne taille, très-bien pris. Il a, aujourd’hui, soixante-treize ans au moins ; mais, s’il ne retrouve pas son extrait de naissance avant que l’on applique la nouvelle loi sur l’armée territoriale, il aura beaucoup de peine à prouver qu’il a passé l’âge d’être incorporé. — On le croyait retiré du théâtre. Point !… Au moment où nous traçons ces lignes, il est sur le point de créer un nouveau rôle dans une pièce que l’on prépare au théâtre Cluny. — Ce rôle est, dit-on, celui d’un homme de quarante-cinq ans, ce qui l’obligera à se blanchir un peu les cheveux et à se faire quelques rides.

Octobre 1873.

NOTICE COMPLÉMENTAIRE

DATES À REMPLIR
PAR LES COLLECTIONNEURS DU TROMBINOSCOPE

M. Laferrière est engagé le... 18..., par le directeur des Variétés, pour jouer le Gamin de Paris. On est obligé d’ajourner cette reprise de deux ou trois ans, afin de donner à M. Laferrière, qui paraît un peu trop jeune, le temps de vieillir à point, pour représenter le personnage. — Le... 18..., l’étonnante conservation de M. Laferrière donne lieu à de nombreuses gageures. Un Anglais parie 2 000 livres sterling que cet artiste enterrera l’état de siège. Vers le milieu du vingtième siècle, le Temps, apercevant M. Laferrière dans un rôle de jeune premier, à l’Odéon, prend son sablier sous le bras et le porte chez Giroux pour le faire réparer, en se disant : Ce n’est pas possible !… il faut qu’il ait quelque chose de dérangé ! — Enfin, M. Laferrière meurt le... ... (la trombinoscope n’a pas la vue assez longue pour voir jusque-là).


LA BIOGRAPHIE, 15 CENTIMES. — PROVINCE, SOUS BANDE, 20 CENTIMES.

Paris. — Imprimerie F. DEBONS et Ce, 16, rue du Croissant.