Page:Touchatout - Le Trombinoscope, Volume 2, 1872.djvu/38

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


blicain que M. Thiers lut à l’Assemblée le 19 novembre 1872 devait achever la fortune politique de M. Polycarpe Batbie. Nommé rapporteur de l’adresse qui devait être rédigée en réponse à ce Message, M. Polycarpe Batbie fit de son rapport une charge à fond de train contre la République. Quand il rentra chez lui se coucher après ce haut fait, et qu’il posa ses pieds nus pour escalader son lit sur la peau de son « lion populaire » celui-ci en hérissa ses poils de colore. — Le 5 décembre 1872, M. Polycarpe Batbie a été nommé membre de la commission des Trente, chargée d’examiner les plans de réformes constitutionnelles destinées à rétablir, entre l’Assemblée et M. Thiers, cette cordiale entente qui existe entre le prisonnier et la camisole de force qui le réduit à l’impuissance.

Au physique, M. Polycarpe Batbie est un homme énorme et sans formes. On l’a confondu longtemps avec l’éléphant en baudruche qui sert d’enseigne au-dessus de la grande boutique de jouets d’enfants du passage Jouffroy. — Pour justifier son changement d’opinions, M. Polycarpe Batbie a tout récemment exhumé un mot de l’anglais Burke qui prétendait que le républicanisme, comme les cravates de couleur, n’allait bien qu’aux hommes de vingt ans ; mais qu’à trente ans on ne pouvait pas rester républicain sans devenir un imbécile. C’est le précepte de l’Évangile retourné : Il y a plus de joie, — et de portefeuilles — sur la terre, pour un démocrate qui renie sa croyance que pour vingt républicains qui persévèrent. — M. Polycarpe a adopté la devise d’Emile de Girardin, avec cette variante : L’homme absurde est celui qui n’émarge jamais.

Décembre 1872.

NOTICE COMPLÉMENTAIRE

DATES À REMPLIR
PAR LES COLLECTIONNEURS DU TROMBINOSCOPE

M. Polycarpe Batbie se voit sur le point de devenir ministre le... 18..., — Par malheur pour lui, ce jour se trouve être la veille de celui de la dissolution de l’Assemblée. — Il se représente comme candidat dans le Gers le... 18... Le Gers, lui-même, s’étant un peu décrassé, l’honore de 24 voix. — Il rentre chez lui vexé, et meurt le... 19... d’une morsure que lui a faite la tête empaillé de son « lion populaire » dans un mouvement d’indignation…


LA BIOGRAPHIE, 15 CENTIMES. — PROVINCE, SOUS BANDE, 20 CENTIMES.

Paris. — Imprimerie Auguste VALLÉE, 16, rue du Croissant.