Page:Tremblay - Les ferments, 1917.djvu/21

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


II

Aubade bocagère


Les chansons écloses
Dans les mille voix
D’oiseaux virtuoses,
Disent dans les bois
Le rythme des choses.

Dans l’arbre mouvant
Frôlé par la brise,
Passent en rêvant,
Sur la feuille grise,
Les accords du vent.