Page:UNITED NATIONS MEMBER STATES.djvu/3

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


  1. La République fédérale socialiste de Yougoslavie fut l’un des membres fondateurs de l’Organisation des Nations Unies, puisqu’elle en a signé la Charte le 26 juin 1945 et qu’elle l’a ratifiée le 19 octobre 1945, et ce jusqu’au démembrement du pays survenu avec la création, puis l’admission au sein des Nations Unies, de la Bosnie-Herzégovine, de la République de Croatie, de la République de Slovénie, de l’ex-République yougoslave de Macédoine, et de la République fédérative de Yougoslavie (Serbie, Monténégro).
    L’Assemblée générale a admis aux Nations Unies, par sa résolution A/RES/47/225, le 8 avril 1993, l’État provisoirement dénommé à toutes fins à l’Organisation des Nations Unies "ex-République yougoslave de Macédoine" en attendant que soit réglée la divergence qui a surgi au sujet de son nom.
  2. Entrée à l’Organisation des Nations Unies le 24 octobre 1945, l’Union des Républiques socialistes soviétiques était Membre fondateur de l’Organisation. Par une lettre datée du 24 décembre 1991, le Président de la Fédération de Russie, Boris Eltsine, a informé le Secrétaire général que la Fédération de Russie, avec l’appui des 11 pays membres de la communauté d’États indépendants, succédait à l’Union soviétique au Conseil de sécurité et dans tous les autres organes de l’ONU.
  3. Par une lettre datée du 20 janvier 1965, l’Indonésie a annoncé sa décision de se retirer de l’Organisation des Nations Unies "à ce stade et dans les circonstances actuelles". Par un télégramme daté du 19 septembre 1966, elle a annoncé sa décision de "coopérer à nouveau pleinement avec l’Organisation des Nations Unies et de reprendre sa participation aux activités de l’Organisation". Le 28 septembre 1966, l’Assemblée générale a pris acte de cette décision et le Président de l’Assemblée a invité les représentants de l’Indonésie à siéger à l’Assemblée.
États-Unis d’Amérique 24 octobre 1945
Éthiopie 13 novembre 1945
Ex-République yougoslave de Macédoine[1] 8 avril 1993
Fédération de Russie[2] 24 octobre 1945
Fidji 13 octobre 1970
Finlande 14 décembre 1955
France 24 octobre 1945
Gabon 20 septembre 1960
Gambie 21 septembre 1965
Géorgie 31 juillet 1992
Ghana 8 mars 1957
Grèce 25 octobre 1945
Grenade 17 septembre 1974
Guatemala 21 novembre 1945
Guinée 12 décembre 1958
Guinée-Bissau 17 septembre 1974
Guinée équatoriale 12 novembre 1968
Guyana 20 septembre 1966
Haïti 24 octobre 1945
Honduras 17 décembre 1945
Hongrie 14 décembre 1955
Îles Marshall 17 septembre 1991
Îles Salomon 19 septembre 1978
Inde 30 octobre 1945
Indonésie[3] 28 septembre 1950
Iran (République islamique d’) 24 octobre 1945
Iraq 21 décembre 1945
Irlande 14 décembre 1955
Islande 19 novembre 1946
Israël 11 mai 1949
Italie 14 décembre 1955
Jamahiriya arabe libyenne 14 décembre 1955
Jamaïque 18 septembre 1962
Japon 18 décembre 1956
Jordanie 14 décembre 1955
Kazakhstan 2 mars 1992
Kenya 16 décembre 1963
Kirghizistan 2 mars 1992
Kiribati (République de) 14 septembre 1999
Koweït 14 mai 1963
Lesotho 17 octobre 1966
Lettonie 17 septembre 1991